Les bronzés en Italie

Comment bien commencé l’année 2016 ? Pour certains, il s’agissait de simplement se remettre d’un nouvel-an un poil trop arrosé, pour d’autres de se faire 7h de car pour aller en Italie afin d’y disputer un tournoi de broomball. Et bien sachez que certains ont même réussi à combiner les deux…

Car oui, une équipe s’est montée et est allée jusqu’à la charmante bourgade d’Egna en Italie pour y disputer l’Alpen Cup. Une sacrée équipe composée d’une délégation de Jeun’s Team avec Lionel et Loïc Merminod, Polo, PA et Mégane « Pitbull » Lechaire. L’équipe de Spartak n’était pas non plus en reste avec Ludo, Joseph, Rapin et José Rumo, le tout complété par Bertrand (Union), Benji (Black Hawks) et Pierre (White Sharks) ainsi que 4 Italiens qui s’essayaient au broomball. Sans oublier Mégane Vauthey, venue nous accompagner pour cet agréable séjour.

La présentation étant faite, rentrons dans le vif du sujet et, histoire d’enlever tout suspens, la victoire ne fut pas au rendez-vous :

Lausanne Broomball vs Black Wolves   0 – 1

Premier match de la journée et également du tournoi contre ceux qui formaient l’équipe d’Italie des moins de 25 ans lors des derniers Européens. Le match s’annonçait rude, heureusement nous n’étions pas les seuls à avoir la tête dans le fion ce samedi matin, ce qui nous permets de ne perdre que d’un seul but. A notre décharge, c’était notre premier match où nous évoluions ensemble et nous aurions peut-être pu avoir une chance si nous avions joué un peu plus tard. Mais bon avec des « si »…

Lausanne Broomball vs Pochi 89             0 – 5

Pochi…dès qu’on entend ce nom, on sait que ça ne sera pas de la tarte. Et malheureusement, ce fut une véritable démonstration à laquelle nous ne pouvions qu’assister. L’art de la passe maîtrisé comme il se doit pour nous mettre dans le vent et se trouver à chaque fois démarqué. On s’est fait avoir à chaque fois et l’addition fut salée…

Lausanne Broomball vs White Owl        1 – 4

Les vice-champions d’Europe… Autant dire que l’espoir était mince et après la seille reçue par Pochi, on s’attendait à prendre plein les mirettes et à faire exploser le compteur de buts encaissés. Et pourtant, malgré un début de match où nous nous sommes rapidement fait mener au score, nous avons plutôt bien résisté et même marqué notre seul but du tournoi sur un débordement de Joseph qui tente un centre en se ratant et trouvera le chemin des filets à la place. Le goalie adverse n’a pas compris, Joseph encore moins. Par la suite, nous avons payé notre impertinence car ils ont haussé leur niveau de jeu pour nous en planter un petit dernier, histoire de montrer qui c’était le papa…

Lausanne Broomball vs Welschnofen   0 – 1

Alors là, c’était Bagdad…ça tirait de partout et attaquait sans relâche. Heureusement notre goalie répondait présent et pouvait se fier à ses joueurs qui ont bien tenu nos adversaire du moment. Malheureusement, ce match comportait deux minutes de trop pour que nous puissions faire un nul…

Lausanne Broomball vs Bauernjugend 0 – 0

C’était LE match. Celui où nous avions nos chances de repartir avec un succès à la fin. Tactique de match adaptée avec un replacement de Benji au centre pour nous donner de la percussion à l’avant, Bertrand qui met en place un système pour quand lui prendra l’envie d’aller porter le danger chez l’adversaire, bref tous les voyants sont au verts pour aller manger du rital. Malheureusement, le facteur chance n’était pas de notre côté et malgré un nombre incalculable d’occasion, nous repartons avec le nul…Heureusement, nous avons évité le vieux contre qui te fais perdre la rencontre que tu aurais dû gagner.

Lausanne Broomball vs Nanno                 0 – 1

C’est avec des courbatures partout et l’idée réjouissante de la douche dans un coin de la tête que l’équipe se rend sur la glace pour y affronter leur dernier adversaire de la journée. L’ouverture du score se fait dans les premières minutes et on se dit qu’un long chemin de croix nous attend. Il n’en sera rien, nous lançons nos dernières forces dans la partie et réussissons à leurs tenir tête pendant toute la partie sans parvenir à recoller au score.

Donc voilà, au niveau du résultat, ce n’est pas tellement ça. Néanmoins, ce qu’on retiendra, ce sont les excellents souvenirs, les rigolades et le bon esprit présent tout au long de ce weekend. Un immense merci aux Italiens pour leur accueil et on se réjouit déjà de l’année prochaine pour remettre ça !